Accueil Titre de l’article

Comprendre le crédit revolving

Les organismes financiers proposent un large éventail de prêts afin de mieux répondre aux besoins de la clientèle. Le crédit renouvelable ou crédit revolving figure parmi ces offres. Ce type d’emprunt consiste à mettre une réserve d’argent à la disposition d’un emprunteur. Celui-ci peut puiser dans cette réserve à sa guise dans la limite du montant disponible. La restitution du capital se fait au fur à mesure des remboursements effectués. Le crédit revolving présente la particularité d’être souple et facile à obtenir.

Crédit revolving

Démarches pour un crédit renouvelable

La demande de crédit renouvelable peut se faire auprès d’une banque, d’un organisme spécialisé ou d’une enseigne de distribution. La souscription en ligne est aussi en possible. Le prêt revolving est libre d’utilisation, l’emprunteur n’a pas à expliquer l’emploi de la somme prélevée. Toutefois, l’organisme prêteur peut requérir la présentation de quelques justificatifs pour déterminer la solvabilité du souscripteur.

En tant que crédit à la consommation, le crédit revolving est encadré par les mêmes règles que celui-ci. Le prêteur doit fournir des informations détaillées sur le crédit à son client au moment de la demande. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 15 jours après la présentation de l’offre de prêt, et d’un délai de rétractation de 14 jours après la signature du contrat. Il peut aussi prendre une assurance-crédit renouvelable s’il le souhaite.

Formes d’utilisation du crédit revolving

Le crédit revolving peut être disponible sous la forme de carte de crédit. Cette option procure une certaine facilité d’utilisation. L’emprunteur a juste à faire une demande à l’organisme de prêt pour bénéficier de cette alternative. La carte de crédit est directement liée à la réserve d’argent, et son fonctionnement est semblable à celui d’une carte de paiement classique.

Cependant, la carte de prêt renouvelable ne permet pas de réaliser des achats à crédit en cas d’épuisement du montant disponible. Le souscripteur peut tout de même demander à ce que sa carte soit programmée pour effectuer une telle opération. Le crédit revolving peut aussi être utilisé en ligne. L’emprunteur pourra par exemple effectuer des opérations à partir de sa réserve via le site de son organisme financier.

Taux du crédit revolving

Dans le cadre d’un crédit revolving, les intérêts à payer sont calculés sur la base des sommes effectivement dépensées. Le taux de ce type de prêt est fixé sur le montant utilisé à un certain moment. Le taux appliqué diffère selon l’organisme prêteur. Celui-ci détermine son propre taux sans toutefois dépasser le taux d’usure fixé par la réglementation.

En outre, le profil et la capacité de remboursement de l’emprunteur seront pris en compte dans la détermination du taux à appliquer. Le crédit renouvelable est connu pour présenter un taux relativement élevé par rapport aux crédits classiques. La prudence doit être de mise lors du recours à ce prêt. Car l’emprunteur peut être tenté de toujours prélever de l’argent dans sa réserve sans penser que cela risque de gonfler le coût total de son crédit.

Rachat de crédit renouvelable

Le crédit renouvelable peut faire l’objet d’une opération de rachat de prêts. A noter que ce dispositif permet de réunir plusieurs prêts en cours en un seul emprunt dans le but d’alléger les mensualités et de rééchelonner les échéances de l’emprunteur. Le regroupement de prêts est notamment sollicité par les personnes souhaitant gagner plus de marge au niveau de leur budget.

L’organisme de rachat se charge de rembourser le crédit revolving auprès du prêteur où celui-ci a été contracté. Et le montant restant disponible est retiré. Sinon, il est aussi possible d’effectuer l’opération de regroupement sur la somme totale mise à disposition. Le crédit renouvelable se transforme alors en un prêt classique à mensualités fixes.