Guide sur le crédit renouvelable

Le crédit renouvelable, aussi connu sous les termes crédit permanent ou crédit revolving, est une forme particulière de crédit à la consommation. Il consiste à mettre une somme d’argent qui est libre d’utilisation à la disposition d’un emprunteur. Le renouvellement du crédit s’effectue au fur et à mesure des remboursements. Et les intérêts sont calculés sur les montants effectivement dépensés. Le crédit revolving peut se présenter comme une carte de crédit permettant de faire des achats auprès de certaines enseignes.

Le crédit renouvelable fonctionne de la même manière qu’un crédit non-affecté. Son utilisation ne requiert pas la présentation de justificatif d’achat au prêteur. Cet emprunt est en outre soumis aux règles relatives au crédit à la consommation notamment aux dispositions de la loi Lagarde. Cette dernière fixe les formalités de demande de crédit renouvelable ainsi que les délais de remboursement. Pour être disponible, une réserve d’argent sous forme de carte de crédit doit par exemple faire l’objet d’une demande du souscripteur. Le prêt renouvelable a l’avantage d’être souple, mais il présente un taux d’intérêt relativement élevé.

Points essentiels sur le crédit renouvelable

Le crédit renouvelable est souvent pointé du doigt pour être une des principales sources du surendettement. Quelques précautions sont donc de mise avant de s’engager à contracter ce prêt. L’emprunteur est tenu de se renseigner sur les règles qui encadrent son crédit revolving.

Eléments à considérer

Les organismes de crédit multiplient leurs efforts pour proposer un crédit renouvelable adapté aux besoins du plus grand nombre. Il s’avère alors nécessaire de comparer les propositions de différents prêteurs en vue de trouver la meilleure offre de prêt revolving. Pour cela, il est conseillé de se référer au taux effectif global ou TEG. Le taux annuel effectif global inclut l’ensemble des frais liés au crédit (frais de dossier et assurance), et permet une estimation réelle du coût du crédit.

Il faut savoir que le taux affiché dans le contrat de prêt est susceptible de varier au fil du temps. L’emprunteur doit donc s’informer sur la variation du taux au cours de la durée du contrat. A noter que la loi Lagarde impose que l’augmentation des taux se manifeste uniquement par une élévation des mensualités. Car la durée de remboursement est limitée et ne peut être rallongée. La résiliation du contrat est possible si les conditions générales du contrat la prévoient. Dans ce cas, le montant à rembourser est converti en prêt à taux fixe, et le capital restant est prélevé.

Un crédit bien encadré

En tant que crédit à la consommation, le crédit revolving est régi par les mêmes règles que ce dernier. Il ne faut pas oublier que le code de la consommation a pour but d’assurer la protection de l’emprunteur. L’organisme financier est notamment tenu de bien renseigner ses clients emprunteurs. Les points suivants doivent être précisés dans l’offre de crédit renouvelable : spécificités du prêt, montant maximal autorisé, durée de remboursement, frais d’assurance et coût total.

L’emprunteur bénéficie également du délai de réflexion d’au moins 15 jours et du délai de rétractation de 14 jours. En outre, l’organisme de prêt est dans l’obligation d’avertir ses clients en cas changement impactant leur contrat. Cela concerne également les crédits renouvelables adossés à une carte de crédit. Les emprunteurs ont la possibilité de contester ces rectifications dans un délai de 20 jours avant la date d’application de celles-ci.

Enfin, la loi Châtel intervient dans le but de mieux réglementer le crédit permanent. Il est désormais permis à l’emprunteur de diminuer de montant disponible de son emprunt, de suspendre l’usage de la réserve d’argent ou de demander la résiliation du contrat de crédit renouvelable. Dans le cas où l’emprunteur souhaite augmenter le montant de son prêt, l’établissement prêteur doit établir une nouvelle offre détaillée.

Passer par un comparateur de crédit renouvelable

Le crédit renouvelable est une option avancée par de nombreux types d’organismes : établissements bancaires, organismes spécialisés dans le crédit à la consommation, enseignes de distributions ou grands magasins. Confronté à cette multitude d’offres disponibles, l’emprunteur peut avoir l’embarras du choix. Et une comparaison s’impose alors. Au lieu de se rapprocher de chaque établissement pour demander un devis, l’emprunteur peut opter pour la solution pratique de passer par un comparateur de crédit renouvelable.

La comparaison s’effectue en quelques clics sans que l’on ait à se rapprocher de différents conseillers pour demander des devis, ce qui procure un gain de temps considérable. L’emprunteur a une vision globale du marché. Il a la possibilité d’être dirigé directement vers l’organisme de son choix et bénéficier de conditions de prêt avantageuses. Enfin, la comparaison en ligne est entièrement gratuite et n’engage en rien. Le comparateur a été mis en place dans le but d’accompagner au mieux les emprunteurs dans leur recherche de prêt. Il aide à trouver une proposition de crédit renouvelable parfaitement adapté aux besoins de l’emprunteur.

Crédit revolving : tout ce qu’il faut savoir

Les organismes financiers proposent un large éventail de prêts afin de mieux répondre aux besoins de la clientèle. LIRE PLUS

Pourquoi contracter un crédit renouvelable ?

De nombreux particuliers recourent au crédit renouvelable pour pallier à des besoins de trésorerie de faibles montants.LIRE PLUS